perche-quebec.com
perche-quebec.com
Le Perche, terre d'émigration
vers le Québec au XVIIe siècle
Le Perche, terre d'émigration vers le Québec au XVIIe siècle

Jacques Laporte dit Saint-Georges
(1627 Nocé - 1698 Contrecoeur)
Arbre de parenté de Jacques Laporte avec Ryan Gosling Arbre de parenté de Jacques Laporte avec Ginette Reno Arbre de parenté de Jacques Laporte avec Diane Dufresne Arbre de parenté de Jacques Laporte avec Hélène Mercier Arbre de parenté de Jacques Laporte avec Jim Carrey

Jacques Laporte dit Saint-Georges est baptisé le 5 mars 1627 en l'église Saint-Martin de Nocé, une commune du Perche située dans le département de l'Orne en région Normandie (France). Il est le fils de Jacques Laporte et Marie Hamelin qui se sont mariés dans cette même paroisse le 7 juin 1626.

Son père Jacques apparaît pour la première fois dans les documents notariés en 1625; il est dit hôtelier. Jacques Laporte père a exercé le métier de boulanger depuis son mariage jusqu'à sa mort avec un intermède de quatre ans, soit d'août 1639 à juin 1643, où il a repris sa profession d'hôtelier à la Commune en la paroisse de Nocé. Il maintient de bonnes relations avec son curé, avec son seigneur et fut prévôt de la Charité en 1637. Malgré ses occupations et ses enfants, il prend des activités sociales qui lui font honneur et le classent parmi les habitants de Nocé les plus en vue. Il décède à Nocé en 1676. Sa femme, Marie Hamelin, meurt également à Nocé.

Plaque commémorative Jacques Laporte Nocé © 2014 www.perche-quebec.com Acte de baptême de Jacques Laporte à Nocé daté du 5 mars 1627 Eglise Saint-Martin de Nocé Eglise Saint-Martin de Nocé Signature de Jacques Laporte dit Saint-Gervais

Jacques Laporte fils arrive au Canada vers 1653. Il est mentionné pour la première fois en Nouvelle-France le 29 juin 1653 à Québec dans une procuration. En 1655, il habite une maison à Montréal sur la rue Saint-Paul, côté nord, près du coin rue Saint-Gabriel sur une terre d’un demi arpent qui lui fut concédée par Paul de Chomedey de Maisonneuve, le fondateur de la ville qui ne comptait que 250 habitants en ces temps-là.

Le 3 septembre 1657, Jacques Laporte épouse à Montréal Nicole Duschesne née vers 1637 à Villevaudé près de Paris dans le département de la Seine-et-Marne. Le couple aura onze enfants.

Leur premier enfant, Paul, est baptisé le 15 avril 1659 en Notre-Dame de Montréal. Cette même année, en mai, Jacques obtient une concession à Montréal: une terre de 2 arpents par 15, là où il y a aujourd'hui la rue Iberville, du fleuve jusqu'à la hauteur de la rue Ontario. Il décroche aussi une terre de deux arpents de front par 30 arpents de profondeurs, à Contrecoeur.

Jacques Laporte est confirmé le 24 août 1660 à Montréal. En 1663, il appartient à l’escouade de soldats créée par Maisonneuve pour défendre Ville Marie contre les attaques incessantes des Iroquois durant les années 1660-1666. L'émigrant décède à Contrecoeur entre le 11 mars 1698 (contrat de mariage de sa fille Suzanne) et le 25 mars 1698 (accord dans lequel Nicole Duchesne est dite veuve). Son village est brûlé quelques jours après par les Iroquois. Sa veuve, Nicole Duchesne, meurt quelques temps après.

Le patronyme du migrant Jacques varie selon les actes: Laporte (baptême), La Porte, de la Porte dit St-Georges (mariage), St-Georges. L'ajout de la particule de au patronyme de baptême pourrait laisser croire à un anoblissement du migrant mais il n'en est rien.

sources
  • PREFEN
  • site de l'Association des Laporte et St-Georges du monde
  • Claude Dupras


  • 327 émigrants percherons

    partis en Nouvelle-France aux XVIIe et XVIIIe siècles.
    Liste mise-à-jour par perche-quebec.com en août 2021

    Aux racines de la Nouvelle-France et du Canada français
    en partenariat avec

    l'Association Perche-Canada

    © 2022 perche-quebec.com - Tous droits réservés