perche-quebec.com
perche-quebec.com
Le Perche, terre d'émigration
vers le Québec au XVIIe siècle
Le Perche, terre d'émigration vers le Québec au XVIIe siècle

Jean Mercier
(1ère moitié XVIIe Saint-Mard-de-Réno - ? )

D'après son contrat d'engagement, Jean Mercier est originaire de la paroisse Saint-Médard de Saint-Mard-de-Réno au lieu de la Cohière dans le Perche (Orne).

Le 9 avril 1647 devant Me Choiseau, notaire à Tourouvre, il est engagé par Pierre Juchereau, sieur des Moulineaux pour servir Zacharie Cloutier comme manoeuvre pour une durée de 3 ans moyennant 55 livres par an.
Aucune trace de cet émigrant a été trouvé dans les registres québécois. Quant aux registres percherons, il n'est fait mention d'un Jean Mercier qu'une seule fois, dans les registres de la paroisse Saint-Médard de Saint-Mard-de-Réno, le 2 juillet 1695, pour le mariage de Madeleine Mercier, fille de Jean et de Jacqueline Dolion. Ces derniers se marient à Loisail (Perche) le 26 novembre 1661. L'époux se dit alors de la paroisse de « Saint-Mars ».
source
 • LANDRY, Yves. Programme de Recherche sur l'Émigration des Français en Nouvelle-France (PREFEN). Université de Caen Basse-Normandie, Centre de recherche d’histoire quantitative. https://www.unicaen.fr/mrsh/archivesCrhq/prefen/www.unicaen.fr/mrsh/prefen/index-2.html


327 émigrants percherons

partis en Nouvelle-France aux XVIIe et XVIIIe siècles.
Liste mise-à-jour par perche-quebec.com en août 2021

Aux racines de la Nouvelle-France et du Canada français
en partenariat avec

l'Association Perche-Canada

© 2021 perche-quebec.com - Tous droits réservés