perche-quebec.com
perche-quebec.com
Le Perche, terre d'émigration
vers le Québec au XVIIe siècle
Le Perche, terre d'émigration vers le Québec au XVIIe siècle

Aubin Lambert dit Champagne (1632 Tourouvre - 1713 Saint-Nicolas)
Arbre de parenté de Aubin Lambert avec Ginette Reno Arbre de parenté de Aubin Lambert avec Justin Bieber Arbre de parenté de Aubin Lambert avec Isabelle Boulay

Plaque commémorative des émigrants de Tourouvre- © 2014 www.perche-quebec.com

Plaque apposée à l'intérieur de l'église Saint-Aubin de Tourouvre
© 2014 www.perche-quebec.com

Aubin Lambert est baptisé le 30 juin 1632 à Tourouvre « au lieu du haut du bourg » , le jour même de la translation des reliques de Saint-Aubin en l'église de Tourouvre.

Il est le fils de Odard Lambert et de Jacqueline Feuillard originaires de la même paroisse. L’émigrant est présent pour la dernière fois dans les archives du Perche, quand il est témoin à un acte de vente passé le 7 janvier 1659 à Tourouvre. Deux ans plus tard, Aubin Lambert se trouve au Canada.

Le 29 septembre 1670, il épouse Elisabeth Aubert, une fille du roi originaire de la paroisse Saint-Sulpice de Paris, avec qui il élèvera, d'abord à Saint-Augustin puis à Saint-Nicolas, leurs dix enfants dont Françoise Marguerite qui se mariera à l'émigrant percheron Michel Chastel originaire de Randonnai. Le couple restera marié vingt ans.

Elisabeth meurt le 4 octobre 1690 à l'âge de 42 ans, un an après la naissance de son dixième enfant. Aubin Lambert est inhumé le 4 avril 1713 à Saint-Nicolas, âgé de 80 ans. Le 31 décembre 1729, le couple compte 99 descendants dont certains ont pris le nom d'Aubin.

sources
  • Hubert-Rouleau, Jean-François (dir.) (1991, juillet). Au Perche des Canadiens Français. Pays d'accueil Perche.
  • DEROY-PINEAU, Françoise (1992). Madeleine de La Peltrie - Amazone du Nouveau Monde (p. 240). Editions Bellarmin.
  • PREFEN
  • plus d'informations
     • Lambert, Carmen. Les Lambert en Nouvelle-France - La biographie d’Aubin Lambert dit Champagne suivie des données généalogiques de ses descendants, tome 1, pp. 167-193.


    327 émigrants percherons

    partis en Nouvelle-France aux XVIIe et XVIIIe siècles.
    Liste mise-à-jour par perche-quebec.com en août 2021

    Aux racines de la Nouvelle-France et du Canada français
    en partenariat avec

    l'Association Perche-Canada

    © 2022 perche-quebec.com - Tous droits réservés