perche-quebec.com
perche-quebec.com
Le Perche, terre d'émigration
vers le Québec au XVIIe siècle
Le Perche, terre d'émigration vers le Québec au XVIIe siècle

Jean Royer (1634 Saint-Cosme-de-Vair - vers 1675 Canada)
Arbre de parenté de Jean Royer avec Ginette Reno Arbre de parenté de Jean Royer avec Fabienne Thibeault Arbre de parenté de Jean Royer avec Marie-Nicole Lemieux Arbre de parenté de Jean Royer avec Marc Ouellet

Jean Royer est baptisé le 29 mars 1634 à Saint-Cosme-de-Vair, paroisse Notre-Dame de Vair (aujourd'hui rattachée à la commune Saint-Cosme-en-Vairais dans le département de la Sarthe). Il est le fils de Jean Royer et de Marie Païs.

Jean Royer émigre en Nouvelle-France vers 1660. Le 3 janvier 1661, il obtient une concession de Charles de Lauzon dans la seigneurie de Liret (Sainte-Famille).

Il est le père d’une enfant née hors mariage, Marie Madeleine Royer, née et ondoyée par Robert Giffard le 7 février 1662 et baptisée le 20 février 1662 en l'église Notre-Dame de Québec. La mère de l’enfant est Madeleine Dubois, future épouse de Michel Baugis.

Acte de baptême de Jean Royer Acte de baptême de Marie Madeleine Royer

L'année suivante, Jean Royer signe un contrat de mariage le 9 octobre 1663 avec Marie Targer, une fille du roi, née à La Rochelle et baptisée au temple protestant le 2 mars 1642. Il l’épouse à Château-Richer le 22 novembre 1663. Le ménage s'établit à Sainte-Famille-de-l'Île-d'Orléans. Sept enfants dont trois garçons naissent de cette union.

On ne connaît pas précisément la date de décès du pionnier ; elle se situe entre le 23 février 1675, date de naissance de sa fille Thérèse, et le 17 février 1676 quand sa veuve épouse en secondes noces Robert Tourneroche.

sources
 • Hubert-Rouleau, Jean-François (dir.) (1991, juillet). Au Perche des Canadiens Français. Pays d'accueil Perche.
 • Landry, Yves. Programme de Recherche sur l'Émigration des Français en Nouvelle-France (PREFEN). Université de Caen Basse-Normandie, Centre de recherche d’histoire quantitative.
 • LANDRY, Yves (1992). Orphelines en France, pionnières au Canada : les Filles du roi au XVIIe siècle (p. 372). Leméac.


327 émigrants percherons

partis en Nouvelle-France aux XVIIe et XVIIIe siècles.
Liste mise-à-jour par perche-quebec.com en août 2021

Aux racines de la Nouvelle-France et du Canada français
en partenariat avec

l'Association Perche-Canada

© 2022 perche-quebec.com - Tous droits réservés