perche-quebec.com
perche-quebec.com
Le Perche, terre d'émigration
vers le Québec au XVIIe siècle
Le Perche, terre d'émigration vers le Québec au XVIIe siècle

Charles Turgeon (1627 Mortagne-au-Perche - Perche)
Pasquière Lefebvre (~ 1628 Mortagne-au-Perche - 1696 Mortagne-au-Perche)
Arbre de parenté de Charles Turgeon avec Madonna Arbre de parenté de Charles Turgeon avec Justin Bieber

Charles Turgeon, fils de Jean Turgeon et de Sébastienne Liger, est baptisé le 3 septembre 1627 en la paroisse Notre-Dame de Mortagne, aujourd'hui Mortagne-au-Perche, commune du Perche située dans le département de l'Orne en région Normandie (France).

Charles Turgeon épouse vers 1649, à Mortagne, Pasquière Lefebvre, née vers 1628. Bien que l'origine habituellement admise de Pasquière Lefebvre soit Mortagne-au-Perche, il n'est jamais fait mention d'elle dans les registres paroissiaux percherons avant le 18 juillet 1650, date du baptême de son premier enfant avec Charles Turgeon. Le couple aura dix enfants.

Entraîné par Pierre Boucher, Charles Turgeon part pour le Canada à une époque plutôt tardive, à l'été 1662. Le 23 juin de cette année 1662, Robert Boulay et sa femme Françoise Grenier reconnaissent devoir à Charles Turgeon la somme de 20 livres pour avoir payé leurs dépenses pour le voyage entre Mortagne et La Rochelle, étant « près de s’embarquer pour aller au Canada ». Cette reconnaissance est consignée dans les registres du notaire Pierre Moreau de La Rochelle. Les familles Boulay et Turgeon font partie de la centaine de travailleurs que Pierre Boucher reconnaît, le 17 octobre 1663 devant le Conseil souverain, avoir fait venir en cette année 1662 et dont il dit que 33 ont péri pendant la traversée...

Des six enfants nés à Saint-Jean de Mortagne, seuls les trois survivants Claire, Jacques et Anne viennent en Nouvelle-France avec leurs parents. Il est possible que la famille ait fait la traversée sur L'aigle d'Or, navire commandé par Nicolas Gargot, parti de La Rochelle le 17 juillet 1662 et arrivé à Tadoussac vers le 20 novembre.

Plaque en l'honneur de Charles Turgeon Eglise de Tadoussac Plage de Tadoussac Plage de Tadoussac

Charles Turgeon s’installe à la seigneurie de Beauport. Au recensement de 1667, il possède dix arpents en culture, sa femme Pasquière Lefebvre a 40 ans. Le 9 décembre 1669, Jean Gibault et Marie-Suzanne Benet, du bourg du Fargy, vendent à maître Charles Turgeon, aussi habitant la seigneurie de Beauport, quarante arpents de terre, avec cabane et hangar, bornés par Jean LeMarié et Pierre Lefebvre au bourg Saint-Joseph.

Quatre enfants nés au Québec s'ajoutent à ceux du Perche. Zacharie Turgeon, né le 7 mai 1664, épouse le 24 octobre 1691 à Beauport, Élisabeth Roy, fille de Nicolas Roy et de Jeanne Lelièvre. Pierre Turgeon, né le 19 octobre 1666 à Beauport, meurt en bas âge le 10 février 1667. Un autre Pierre, né vers 1668, épouse le 16 novembre 1695 à la Pointe-de-Lévy (Lauzon), Marie Anne Carrier. Jean, baptisé le 17 mai 1670 à Québec, épouse le 8 novembre 1691 à Beauport, Anne Thérèse Marie Vachon, fille du maçon Paul Vachon originaire de La Copechagnière en Vendée et de Marguerite Langlois dont le père Noël est originaire de Saint-Léonard-des-Parcs dans l’Orne.

Les parents Turgeon, après avoir essaimé en Nouvelle-France, retournent dans leur pays d'origine, par l'un des derniers bateaux quittant la rade de Québec, en novembre 1691. Ils y demeurent un certain temps, mais ils reviennent au pays, car à l'automne 1693, Charles Turgeon et Pasquière Lefebvre sont sur le point de partir encore vers l'ancienne France.

Mais, au mariage de leur fils Pierre, le 16 novembre 1695 à la Pointe-de-Lévy (Lauzon), Charles et Pasquière sont dits résidents à Beauport.

Pasquière Lefebvre décède le 4 septembre 1696 à Mortagne-au-Perche et y est inhumée dans l'église le lendemain.

Le 12 novembre 1698, Charles Turgeon assiste au mariage de Louis Féron et Anne-Mathurine Moreau à Mortagne-au-Perche. On perd ensuite sa trace mais il est dit décédé, « de Beauport et depuis à Mortagne au Perche », le 14 août 1704 au contrat de mariage de son fils Jacques avec Marie Jean.

sources
 • d’après un texte de Robert Rochon publié sur le site genforum.genealogy.com
 • PREFEN


Le navire « L'Aigle d'Or » (1662)



Le vaisseau « L'Aigle d'Or » (24 canons) commandé par le capitaine Nicolas Gargot de La Rochette dit Jambe-de-bois, est l'un des deux vaisseaux du roi fourni par l'état à Pierre Boucher pour convoyer des engagés et des soldats, armé par Paul Thevenin de Glairaux, Louis Pagez & Cie pour le roi. Il y a aussi à bord une cargaison pour les marchands Jacques de La Mothe et Armand Izamard ou Arnaud Zemard de La Martinière.

Pierre Boucher est allé en France en 1661 pour engager 200 colons et pour narrer au roi la situation au Canada, celui-ci venait de mettre le Canada sous sa gouverne directe. Son voyage de retour avec deux vaisseaux du roi, est désastreux. « L'Aigle d'Or » est parti de La Rochelle le 17 juillet 1662 mais le voyage a duré au delà des prévisions; le voilier arrive à Tadoussac vers le 20 novembre. Les 300 passagers ont terriblement souffert de la faim et de la soif; 33 sont morts en mer (peut-être même 60) ou lors de l’arrivée, du moins parmi les 100 travailleurs amenés par Pierre Boucher. Une chaloupe biscayenne avec 159 passagers, partit de Tadoussac, arrive à Québec le 27 octobre avec Pierre Boucher et « un gentilhomme de la part du roi envoyé pour commander 100 soldats que le roi envoyait du secours de l'an qui vient et en outre 200 passagers » avec parmi eux le père jésuite Charles Simon et le frère jésuite Garnier « escholier, novie ». Ce gentilhomme était Dumont, commissaire du roi.

La liste des membres d'équipage et des passagers de « L'Aigle d'Or » n'est pas connue avec certitude. Les émigrants percherons suivants pourraient avoir traversé l'Atlantique sur ce voilier: Robert Boulay, Françoise Grenier et leur fille Jacqueline Boulay, Charles Turgeon, Pasquière Lefebvre et leurs enfants Claire, Jacques et Anne Turgeon.
source
 • Navires venus en Nouvelle France – Charles Vianney Campeau, Montréal, membre de la société généalogique Canada - France

Arbre de parenté avec Madonna

TURGEON Charles (1627 Mortagne-au-Perche - )
LEFEBVRE Pasquière (~ 1628 Mortagne-au-Perche - 1696 Mortagne-au-Perche))
|
TURGEON Zacharie (1664-1743)
ROY Elisabeth Isabelle (1671-)
|
TURGEON Geneviève Marie (1707-)
COUILLARD Joseph (1693-1755)
|
COUILLARD Marguerite (1736-1793)
GUAY Jean Baptiste (1734-)
|
GUAY Joseph (-)
LACROIX Geneviève (-)
|
GUAY Marguerite (1805-> 1852)
COULOMBE Laurent (~ 1805-1850)
|
COULOMBE Rose Alice (~ 1833-> 1880)
LAJOIE Charles (1829-1899)
|
LAJOIE Rose (1869-)
FORTIN Narcisse (1860-1903)
|
FORTIN Willard (1903-1959)
FORTIN Elsie Mae (1911-2011)
|
FORTIN Madonna Louise (1932-1963)
CICCONE Silvio Anthony (1931-)
|
CICCONE Madonna Louise (1958)
Madonna, du Perche au Michigan


326 émigrants percherons

partis en Nouvelle-France aux XVIIe et XVIIIe siècles.
Liste mise-à-jour par perche-quebec.com en mai 2019

Aux racines de la Nouvelle-France et du Canada français
en partenariat avec

l'Association Perche-Canada

© 2021 perche-quebec.com - Tous droits réservés