perche-quebec.com
perche-quebec.com
Le Perche, terre d'émigration
vers le Québec au XVIIe siècle
Le Perche, terre d'émigration vers le Québec au XVIIe siècle

Michel Durand dit Larose (~ 1642 Saint-Pellerin - ? )

Michel Durand dit Larose est né vers 1642 à Saint-Pellerin[a], commune du département d'Eure-et-Loir, à la limite du Dunois et du Perche-Gouët (France)[1]. Il est le fils de Michel Durand et Jeanne Chavigny.

Il se marie le 27 octobre 1669 dans la chapelle de Beauport à Québec avec la normande Cécile Valet, veuve d'Etienne Dorange, fille de Thomas et Cécile Salée (ou Fallet), baptisée le 28 août 1634 dans la paroisse Saint-Rémy de Dieppe (France)[b]. Cécile Valet est une fille du roi arrivée le 30 juin 1669 en Nouvelle-France à bord du Saint-Jean-Baptiste. Elle apporte des biens estimés à 400 livres et un don du roi de 50 livres. Un contrat de mariage qui sera annulé par la suite est passé avec Pierre Huot le 29 septembre 1669 (greffe Romain Becquet à Québec)[c].

Acte de mariage de Michel Durand et Cécile Valet

Le 24 juillet 1670 à Québec, le couple donne naissance à un fils Charles qui mourra avant 1681.

Michel Durand est domestique des Jésuites à Notre-Dame-des-Anges avec sa femme.

notes
 [1] Le 1er janvier 2017, Saint-Pellerin est intégrée à la commune nouvelle d'Arrou (28012), avec statut de commune déléguée.
sources
 [a]  Programme de Recherche en Démographie Historique (PRDH) - Université de Montréal
 [b] Fichier Origine
 [c] LANDRY Yves, Orphelines en France, pionnières au Canada : les Filles du roi au XVIIe siècle. Montréal, Leméac, 1992, p. 375.


308 émigrants percherons

partis en Nouvelle-France au XVIIe siècle.
Liste mise-à-jour par perche-quebec.com en juin 2017

Aux racines de la Nouvelle-France et du Canada français
en partenariat avec
l'Association Perche-Canada
© 2017 perche-quebec.com - Tous droits réservés