perche-quebec.com
perche-quebec.com
Le Perche, terre d'émigration
vers le Québec au XVIIe siècle
Le Perche, terre d'émigration vers le Québec au XVIIe siècle

les Peuvret, deux frères émigrants originaires de Bellême, paroisse Saint-Pierre

Plaque en l'honneur de Jean-Baptiste Peuvret à l'intérieur de l'église de Bellême

Jean-Baptiste Peuvret, sieur de Mesnu (~ 1632 Bellême - 1697 Québec)

Jean-Baptiste Peuvret, fils de Jacques Peuvret et Marie de La Garenne, est né vers 1632 dans la paroisse Saint-Pierre de Bellême. Il n'a que 18 ans lorsqu'il débarque en Nouvelle-France le 12 octobre 1651.

Un contrat de mariage est passé avec Marie-Catherine Nau de Fossambault le 5 juillet 1659 devant maître Guillaume Audouart. Elle est la fille de Jacques Nau de Fossambault et de la Boisselière, conseiller du roi et receveur général des finances en Berry, veuve de Louis de Lauzon, sieur de la Citière, seigneur de Goudarville.

Le mariage est célébré une première fois le 10 juillet 1659 à Québec puis dans le Perche le 1er février 1660 en l'église Saint-Sauveur de Bellême, au cours d'un des voyages que le couple effectuera dans le Perche. Jean-Baptiste Peuvret repasse en France en 1659-1660, 1660-1661, puis 1675-1678. Le couple aura six enfants dont une fille Marie baptisée en France à Saint-Martin-du-Vieux-Bellême.

Jean-Baptiste Peuvret aura de grandes responsabilités au sein de la Colonie. Soldat puis secrétaire du Gouverneur de Lauson dès 1651, il devient en 1657 notaire royal (12 octobre 1653 - 7 juillet 1659) et greffier de la Sénéchaussée, puis quatre ans plus tard, premier greffier et secrétaire du Conseil Souverain (18 septembre 1663 - 19 septembre 1664, 6 décembre 1666 à sa mort), assemblée où siègent notamment le Gouverneur, l'Intendant de la colonie et l'Evêque de Québec.

Il sera également procureur fiscal de la Compagnie des Indes occidentales (1er mai 1666 - 1675), secrétaire du roi (1663-1664, 1666-1667, 1669, 1675-1684, 1686-1693, 1695-1697) et receveur du Domaine du roi (vers 1670).

Jean-Baptiste est inhumé le 23 mai 1697, à l'âge de 65 ans, à Québec. Sa descendance est assurée par l'un de ses fils Alexandre.

On connaît deux frères de Jean-Baptiste Peuvret : Pierre, baptisé le 31 mai 1643 à Saint-Martin-du-Vieux-Bellême, et François, qui part au Canada avec lui.

François Peuvret, sieur de Margontier (1ère moitié XVIIe Bellême - 1657 Québec)

François Peuvret, fils de Jacques Peuvret et Marie de La Garenne, est également originaire de la paroisse Saint-Pierre de Bellême.

Comme son frère Jean-Baptiste, il arrive en Nouvelle-France en 1651. Sa présence est mentionnée pour la première fois dans un acte québécois le 15 octobre 1652 à Québec en qualité de témoin d'une obligation. François Peuvret repasse en France à une date inconnue. Selon le Journal des Jésuites, il revient le 20 juin 1657 et se noie quatre jours plus tard, au Cap à l'Auge en se baignant, près du moulin de Juchereau des Chastelets. Il est inhumé le 25 juin 1657 à Québec.

sources
 • Au Perche des Canadiens Français, Pays d'accueil Perche, juillet 1991, 88p.
 • fiche du PREFEN



308 émigrants percherons

partis en Nouvelle-France au XVIIe siècle.
Liste mise-à-jour par perche-quebec.com en juin 2017

Aux racines de la Nouvelle-France et du Canada français
en partenariat avec
l'Association Perche-Canada
© 2017 perche-quebec.com - Tous droits réservés