perche-quebec.com
perche-quebec.com
Le Perche, terre d'émigration
vers le Québec au XVIIe siècle
Le Perche, terre d'émigration vers le Québec au XVIIe siècle

Jean Ridé (vers 1680 Saint-Jean-des-Meurgers - 1766 Montréal)

Jean Ridé dit Bosseron est originaire de Saint-Jean-des-Meurgers, une ancienne paroisse percheronne de l'évêché de Chartres, dont la partie ouest fut rattachée en 1846 à la commune du Pas Saint-Lhomer située dans le département de l'Orne en région Normandie (France) et l'autre partie dont le bourg à la commune de Meaucé (Eure-et-Loir, France). Le futur émigrant est né vers 1680 de l'union de Jean Ridé et Anne Philippeau « de la paroisse Saint-Jean-de-la-Loupe, évêché de Chartres ».[1]

Jean Ridé émigre seul vers 1708 en Nouvelle-France. Il déclare être cordonnier lors de son mariage, le 6 mai 1709 en la basilique Notre-Dame de Montréal, avec Louise Catherine Dubau, une métis dont les grands-parents maternels, Joachim Arontio et Cécile Arenasti, sont amérindiens.

Dix enfants naîtront de cette union. Les quatre garçons meurent en bas âge; trois filles parviendront à l'âge adulte et donneront une descendance au couple[2]:
1/ Jean Baptiste, né le 15 mai 1710 à Montréal
2/ Marie Louise, née le 14 janvier 1712 à Montréal, se marie le 24 janvier 1729 à Montréal avec Jacques Viger. Elle décède le 7 décembre 1782 à l'Assomption.
3/ Jacques Philippe, né le 8 novembre 1713 à Montréal
4/ Charles, né le 22 septembre 1715 à Montréal
5/ Suzanne, née le 30 mai 1717 à Montréal, se marie le 1er août 1740 à Montréal avec Michel Viger. Elle décède le 10 novembre 1805 à Boucherville.
6/ Marie Thérèse, née le 14 août 1719 à Montréal
7/ Marie Geneviève, née le 14 août 1719 à Montréal
8/ Marie Josèphe, née le 19 septembre 1721 à Montréal, se marie le 11 juillet 1721 à Montréal avec Nicolas Lefebvre. Elle décède 8 mars 1808 à Boucherville.
9/ Joseph, né le 18 février 1723 à Montréal
10/ Joseph Laurent, baptisé le 10 août 1724 à Notre-Dame de Montréal

Agée de 79 ans, Louise Catherine Dubau décède le 5 novembre 1760 à Montréal. Jean Ridé décèdera cinq années plus tard, le 6 août 1766 à Montréal où il est inhumé le lendemain (basilique Notre-Dame)[2].

sources
 [1] Acte de mariage de Jean Ridé et Louise Catherine Dubau - © Ancestry.ca, Registres paroissiaux et Actes d’état civil du Québec (Collection Drouin), 1621 à 1968
 
[2] Programme de Recherche en Démographie Historique (PRDH) - Université de Montréal



326 émigrants percherons

partis en Nouvelle-France aux XVIIe et XVIIIe siècles.
Liste mise-à-jour par perche-quebec.com en mai 2019

Aux racines de la Nouvelle-France et du Canada français
en partenariat avec
l'Association Perche-Canada
© 2019 perche-quebec.com - Tous droits réservés