perche-quebec.com
perche-quebec.com
Le Perche, terre d'émigration
vers le Québec au XVIIe siècle
Le Perche, terre d'émigration vers le Québec au XVIIe siècle

Claude Bouchard, dit "Le Petit Claude" (vers 1626 Saint-Cosme-de-Vair - 1699 Saint-François-Xavier-de-la-Petite-Rivière)
Arbre de parenté de Claude Bouchard avec Céline Dion Arbre de parenté de Claude Bouchard avec Marc Ouellet Arbre de parenté de Claude Bouchard avec Fabienne Thibeault

Claude Bouchard est né vers 1626 à Saint-Cosme-de-Vair (aujourd'hui Saint-Cosme-en-Vairais), fils de Jacques Bouchard. Toutefois, on ne trouve aucune trace de lui ou de ses parents dans les registres de Saint-Cosme-de-Vair. Seul un Jacques Bouchard épouse à Notre-Dame-de-Vair Louise Heulin de Bonnétable le 20 novembre 1616. C'est l'unique mention d'un Jacques Bouchard dans les registres.

Une plaque rend hommage à Claude Bouchard sur le mur de la maison située au 100 rue Nationale à Saint-Cosme-en-Vairais. C'est précisément là où était autrefois l'Auberge du Cheval Blanc, un relais de poste où les recruteurs Robert Giffard et les frères Juchereau vantaient aux futurs colons les beautés de la Nouvelle-France.

Plaque en l'honneur de Claude Bouchard dans la rue principale de Saint-Cosme-en-Vairais

Tailleur d'habits comme son père, il décide de quitter sa terre natale en 1650 après avoir obtenue auprès d'Olivier Le Tardif, procureur de la Compagnie de Beaupré, une concession de terre au Petit-Cap (terre située près du Cap-Tourmente à Saint-Joachin et rattachée aujourd'hui à la municipalité de Saint-Louis-de-Gonzague-du-Cap-Tourmente). Il épouse le 25 mai 1654 à Beaupré (Québec) Louise Gagné, baptisée à Igé le 21 janvier 1642, fille des pionniers percherons Louis Gagné et de Marie Michel. Louise n'est âgée que de treize ans lors de son mariage avec Claude Bouchard. 12 enfants naîtront de cette union.

D'abord établi à Beaupré entre Caron et Pierre Gagné, Claude Bouchard aliéna sa terre en faveur de Louis Guimont et de Jean Crenel, le 1er octobre 1657 devant Maître Aubert et alla se fixer sur une concession de 40 arpents reçue du Sieur Le Tardif. Actif autant qu'entreprenant nous dit le Père Archange, "le petit Claude" était dès 1658, fermier des Seigneurs de Beaupré à Saint-Charles du Cap-Tourmente. Hélas, comme pour Julien Fortin, c'est le moment où les Agniers saccagent Tadoussac et ses environs.

Claude Bouchard se réfugie alors dans le réduit fortifié de Château-Richer avec les siens et d'autres colons. Là, Charles Aubert de la Chesnaye, mandataire des seigneurs de Beaupré, lui concède le 11 avril 1652, 3 arpents sur une demi-lieue de profondeur où il devra se bâtir une maison dans l'année. Un an plus tard, le 8 septembre 1663, il achète la terre de son voisin, Nicolas Manière, pour 255 livres.

En 1675, Claude Bouchard quitte la Côté de Beaupré et est le premier à s'installer à Saint-François-Xavier-de-la-Petite-Rivière (aujourd'hui Petite-Rivière-Saint-François), berceau de la colonisation de Charlevoix. En effet, la seigneurie de Beaupré qui s'étendait des limites de Beauport jusqu'à la rivière du Gouffre a été concédée à la Compagnie des Cent-Associés en 1636. En 1662, le Séminaire de Québec s'en porte acquéreur. Les terres étant toutes occupées, sur la Côté de Beaupré, les habitants réclament de nouvelles concessions. Les seigneurs acceptent alors d'ouvrir au peuplement la bande de terre de Petite-Rivière-Saint-François.

Claude Bouchard reçoit la concession d'une terre profonde de 126 arpents, située dans le secteur de la rivière du Sot. En s'installant à Maillard avec son épouse, le sieur Bouchard devient donc le fondateur de la région de Charlevoix. D'autres colons suivent bientôt leur exemple et, à la fin du XVIIe siècle, seize terres ont été concédées. La concession officielle de terre à Saint-François-Xavier-de-la-Petite-Rivière a donc débuté quelques années avant l'établissement des colons à Baie-Saint-Paul.

Le recensement de 1667 place Claude Bouchard entre Julien Fortin et la ferme des seigneurs de Beaupré et lui donne 7 bestiaux et 8 arpents en valeur. Celui de 1681 le situe à Baie Saint-Paul entre Pierre Dupré et Ignace Gagné ; il a 10 bêtes à cornes et 6 arpents en valeur. Une dernière concession devait être accordée à Claude Bouchard le 2 août 1694 par Monseigneur de Laval, évêque de Nouvelle-France. Elle comprenait 14 arpents et 8 perches de large pour une lieue et demie de profondeur, entre François Bouchard et la rivière du Sot. Le 19 octobre 1698, Claude Bouchard fait une donation à ses fils François, Louis et Antoine.

Claude Bouchard meurt le 25 novembre 1699 à Saint-François-Xavier-de-la-Petite-Rivière et est inhumé le lendemain à Baie-Saint-Paul.

Sa veuve Louise Gagné fait diverses donations à ses enfants en 1700 et 1706. Elle est inhumée le 27 avril 1721 à Baie-Saint-Paul.

sources
 • Wikipédia Petite-Rivière-Saint-François
 • Au Perche des Canadiens Français, Pays d'accueil Perche, juillet 1991, 88p.
 • PREFEN


Vidéo - Le Québec, une histoire de famille

Bouchard

Le Québec, une histoire de famille
© La Boîte à Histoire Inc.

308 émigrants percherons

partis en Nouvelle-France au XVIIe siècle.
Liste mise-à-jour par perche-quebec.com en juin 2017

Aux racines de la Nouvelle-France et du Canada français
en partenariat avec
l'Association Perche-Canada
© 2017 perche-quebec.com - Tous droits réservés