perche-quebec.com
perche-quebec.com
Le Perche, terre d'émigration
vers le Québec au XVIIe siècle
Le Perche, terre d'émigration vers le Québec au XVIIe siècle

Louis Desmoulins (1ère moitié XVIIe Bivilliers - 1699 Château-Richer)

Louis Desmoulins est originaire de Bivilliers, village percheron situé aujourd'hui dans le département de l'Orne. Son lieu d'origine est extrait d'un transport de droits successifs en date du 8 novembre 1695. Il est indiqué que ses parents vivaient en la paroisse de Bueillet, pays du Perche près de la ville de Mortagne.

Selon les relevés systématiques des cantons de Tourouvre et de Mortagne-au-Perche effectués par le PREFEN, le patronyme Desmoulins semble attacher à la paroisse de Bivilliers. L'écriture et la lecture Bueillet accréditent cette hypothèse.

Deux individus baptisés à Bivilliers peuvent correspondre au migrant : le premier est fils de Michel et de Catherine Peigne, baptisé le 17 novembre 1623 et le second est fils de Sébastien et de Marie His, baptisé le 17 septembre 1645.

Louis Desmoulins migre vers 1663 en Nouvelle-France. On trouve la première mention de son nom dans les registres québécois le 23 mars 1664 à Québec pour sa confirmation. Le recensement de 1666 précise qu'il est le domestique engagé de Joseph-Macé Gravelle dit Brindilière.

Louis Desmoulins décède le 10 juillet 1699 à Château-Richer où il est inhumé le lendemain.

source
 • Louis Desmoulins, Programme de recherche sur l'émigration des Français en Nouvelle-France (PREFEN), 2005


308 émigrants percherons

partis en Nouvelle-France au XVIIe siècle.
Liste mise-à-jour par perche-quebec.com en juin 2017

Aux racines de la Nouvelle-France et du Canada français
en partenariat avec
l'Association Perche-Canada
© 2017 perche-quebec.com - Tous droits réservés