perche-quebec.com
perche-quebec.com
Le Perche, terre d'émigration
vers le Québec au XVIIe siècle
Le Perche, terre d'émigration vers le Québec au XVIIe siècle

les Gaulin, une famille pionnière originaire de Saint-Martin-du-Vieux-Bellême

Le berceau de la famille Gaulin se situe dans le Perche à Saint-Martin-du-Vieux-Bellême. Quatre Gaulin migreront du Perche vers la Nouvelle-France au XVIIe siècle. Marguerite, Pierre et François, tous trois enfants de Vincent Gaulin et de Marie Bonnemer rejoindront le Québec sans leurs parents. Un quatrième Gaulin prénommé Jean, vraisemblablement frère des trois autres, fera également le voyage vers la Nouvelle-France.

GAULIN Vincent
BONNEMER Marie (- 1653 Saint-Martin-du-Vieux-Bellême)
|






Jean
(~1633-1705)

|
Vincent (1620-)

|
Marie (1623-)

|
Pierre
(~1626-1677)

x 1664
LAUVERGNAT
Jacqueline (~1637-)
|
Marie Marguerite
(1627-1703)

x 1654
CRESTE
Jean (1626-1717)
|
François
(1630-1675)

x 1657
ROCHERON
Marie (1639-)

Pierre Gaulin (~1626 - 1677 Sainte-Famille-de-l'Ile-d'Orléans)

L'année de naissance de Pierre Gaulin est estimée à 1626. D'après le Fichier Origine et Madame Montagne, Pierre Gaulin serait né le 14 mai 1627 à Saint-Martin-du-Vieux-Bellême. Seule sa sœur Marguerite est baptisée à la date du 27 mai 1627. Il n'y a aucune trace de son baptême dans les registres paroissiaux des cantons de Bellême, Mortagne et Tourouvre.

Il émigre au Québec vers 1657; on trouve une première mention de sa présence en Nouvelle-France comme témoin à Québec d'un mariage le 19 août de cette même année. Il épouse une orléanaise, Jacqueline Lauvergnat, le 21 avril 1664 à Château-Richer. Un enfant naîtra de ce mariage mais il ne semble n'avoir pas eu de descendance. Pierre décède le 16 novembre 1677 à Sainte-Famille-de-l'Ile-d'Orléans où il sera inhumé le lendemain.

Marie Marguerite Gaulin (1627 Saint-Martin-du-Vieux-Bellême - 1703 Beauport)
Arbre de parenté de Marguerite Gaulin avec Justin Bieber Arbre de parenté de Marguerite Gaulin avec Jim Carrey

Marie Marguerite est baptisée le 14 mai 1627 à Saint-Martin-du-Vieux-Bellême. Ses parrain et marraine sont Martin Massot et Anne Bouton.

Elle épouse le 13 septembre 1654 en la chapelle de Beauport à Québec Jean Creste, pionnier originaire de Tourouvre. Le couple Creste-Gaulin a eu dix enfants. Le 29 septembre 1666, Marguerite Gaulin reçoit le scapulaire du Mont-Carmel.

Elle décède à Beauport le 15 janvier 1703, âgée de 75 ans. Ce n'est que dans sa 90e année que Jean Creste meurt, le 4 mars 1717, à Beauport où il sera inhumé le lendemain.

Marguerite Gaulin, une fille à marier

Marguerite Gaulin arrive au Québec en 1654 en qualité de fille à marier. Selon l'historien Jacques Lacoursière « De 1634 à 1663, plus de 200 filles célibataires viennent s'établir en Nouvelle-France. Prises en charge par les communautés religieuses, elles portent le nom de filles à marier. En 1654, c'est la reine Anne d'Autriche, mère de Louis XIV, qui s'occupe de l'envoi d'une dizaine de filles à la colonie sous la conduite de religieuses. Ces filles se distinguent des filles du roi parce que le voyage et leur établissement au sein de la colonie n'est pas financé par le roi de France ».

François Gaulin (1630 Saint-Martin-du-Vieux-Bellême - 1675 Sainte-Famille-de-l'Ile-d'Orléans)

François est baptisée le 25 août 1630 à Saint-Martin-du-Vieux-Bellême. Ses parrain et marraine sont François Huet Massot et Marie Boucher. Dans l'église de Saint-Martin-du-Vieux-Bellême, sous la statue de Sainte-Anne, une plaque rappelle la mémoire de Marguerite et de son frère François.

Il obtient une concession le 4 janvier 1653 en Nouvelle-France. Il épouse Marie Rocheron originaire de Saint-Cosme-de-Vair le 25 septembre 1657 à Québec. Le couple donne naissance à 11 enfants dont Antoine, ordonné prêtre le 21 décembre 1697. François décède le 8 décembre 1675 à Sainte-Famille-de-l'Ile-d'Orléans où il est inhumé le lendemain.

Jean Gaulin (~1633 - 1705 Québec)

Jean Gaulin dont la date de naissance est estimée à 1633 est engagé par Jean Creste, époux de Marguerite Gaulin, le 5 juin 1660 à Tourouvre devant Maître Jean Debray pour une durée de 3 ans moyennant 75 livres par an.

Le 20 février 1665, il est le parrain de Marie-Madeleine Gaulin, fille de François et de Marie Rocheron. Il est probable que Jean, François et Marguerite Gaulin soient frères et soeur.

Jean décède le 4 février 1705 à l'Hôtel-Dieu de Québec où il est inhumé le même jour.

sources
  • Au Perche des Canadiens Français, Pays d'accueil Perche, juillet 1991, 88p.
  • fiche du PREFEN


  • 308 émigrants percherons

    partis en Nouvelle-France au XVIIe siècle.
    Liste mise-à-jour par perche-quebec.com en juin 2017

    Aux racines de la Nouvelle-France et du Canada français
    en partenariat avec
    l'Association Perche-Canada
    © 2017 perche-quebec.com - Tous droits réservés