perche-quebec.com
perche-quebec.com
Le Perche, terre d'émigration
vers le Québec au XVIIe siècle
Le Perche, terre d'émigration vers le Québec au XVIIe siècle

les Pelletier, une famille pionnière originaire de Bresolettes

Quatre Pelletier migreront du Perche vers la Nouvelle-France au XVIIe siècle: les frères Antoine et Guillaume Pelletier originaires de Bresolettes et deux fils de ce dernier, Guillaume et Jean.
Plaque en l'honneur des pionniers Pelletier à l'intérieur de l'église de Bresolettes

Guillaume Pelletier dit le Globoteur
(~ 1598 Bresolettes - 1657 Beauport)
Michelle Mabille (1592 Tourouvre - 1665 Québec)

Guillaume Pelletier, fils d'Eloy et Françoise Matte, est originaire de Bresolettes dans le Perche. Il y serait né vers la fin du XVIe siècle. Le 12 février 1619, Guillaume Pelletier, charbonnier, et Michelle Mabille s’unissent dans l’église Saint-Aubin de Tourouvre.

C'est dans cette même église que Michelle Mabille, fille de Guillaume Mabille, manœuvre, et d’Étiennette Monhay, a été baptisée le 20 mai 1592. Ses parents demeurent à la Gaserie et à la Babonière (1641) dans la paroisse de Tourouvre. C'est là que s'installeront Guillaume Pelletier et Michelle Mabille après leur mariage. Le couple migrera avec deux de ses trois enfants en Nouvelle-France en 1641. François Mabille, un cousin germain de Michelle, s'engagera en 1646 à servir Jean Juchereau comme scieur de long pour une mission en Nouvelle-France d'une durée de 5 ans.

Peu avant leur départ, le 8 mars 1641, Guillaume Pelletier, charbonnier, et Michelle Mabille, sa femme, quittent et baillent à partir de ce même jour, les maisons appartenant à ladite Michelle Mabille et tous héritages provenant de la succession de ses parents. Cela pour une durée de cinq années, moyennant la somme de quinze livres tournois. Le bénéficiaire est Jean Rousseau, leur beau-frère, époux de Madeleine Mabille. Le 25 mars 1641, ils font un bail à loyer. Le 17 juin suivant, lors du partage de cet héritage, le second lot est pris et accepté par Jean Rousseau au nom de Guillaume Pelletier et de Michelle dont il est procureur.

Guillaume Pelletier est surnommé Le Gobloteur, nom qui semble provenir de gobelet et qualifier un gai luron qui aime boire, rire et chanter. Guillaume est inhumé à Québec le 28 novembre 1657; son épouse, Michelle, le 22 janvier 1665, âgée de 72 ans.

Jean Pelletier dit le Globoteur (1627 Tourouvre - 1698 La Pocatière)
Céline Dion, du Perche à Las Vegas Angelina Jolie, du Perche à Hollywood Jack Kerouac Isabelle Boulay, du Perche à Sainte-Félicité Diane Tell Arbre de parenté de Guillaume Pelletier avec Fabienne Thibeault Arbre de parenté de Guillaume Pelletier avec Marc Ouellet Arbre de parenté de Guillaume Pelletier avec Xavier Dolan Arbre de parenté de Guillaume Pelletier avec Justin Bieber

Jean Pelletier, fils de Guillaume et Michelle Mabille, est baptisé le 12 juin 1627 en l'église Saint-Aubin de Tourouvre. Il est agé de 14 ans lorsqu'il part pour la Nouvelle-France avec son père Guillaume et sa mère Michelle Mabille.

En 1647, Jean, âgé de 19 ans, désire se marier mais sa promise Anne Langlois, née le 2 septembre 1637 à Saint-Léonard-des-Parcs (Orne) , n'a que 10 ans et l'âge prescrit par le droit canon est de 12 ans. Nos tourtereaux ont dû attendre. C'est probablement pour cette raison que Jean se donne aux Jésuites chez qui il entrera le 28 août 1646. Aucun document ne permet de dire quelle fut la durée exacte du séjour de Jean Pelletier en Huronie.

Le 9 décembre 1649, Jean Pelletier se mariait à Québec. Le jeune ménage s'installa chez Guillaume Pelletier, le père de Jean, à Beauport. N'ayant que douze ans à son mariage, Anne fut cinq ans sans donner d'enfants à Jean. Ensuite, la cigogne visita le foyer sept fois. Les enfants furent: Noël (1654-1712), Anne (1656-1696), René (1659-1713), Jean (1663-1739), Marie (1667-1727), Charles (1671-1748), Marie-Charlotte (1674-1699). À l'exception de Marie, née à l'Île d'Orléans, tous naquirent à Beauport. Il faut ajouter à cette liste: Antoine et Marie-Delphine, tous deux morts à leur naissance.

Jean Pelletier sera scieur de long, charpentier, défricheur à Québec, Beauport, Sainte-Famille, La Pocatière et Rivière Ouelle où il décède le 24 février 1698, laissant à son épouse quatre fils et quatre filles.

Guillaume Pelletier (1624 Tourouvre - )

Guillaume Pelletier, fils de Guillaume et Michelle Mabille, est baptisé le 26 mars 1624 en l'église Saint-Aubin de Tourouvre. Il est donné des Jésuites en 1646. Le père Lallemand écrit : « Le 28 (août 1646) je partis seul dans un canot pour aller aux Trois-Rivières. Je menai avec moi dans une chaloupe deux hommes et un enfant. L’un des hommes était le fils du gobloteur, nommé Guillaume Pelletier, déserteur, scieur de long, charpentier, charbonnier, etc. Il se donna tout d’un coup ; on promit toutefois à ses parents cent francs par sa première année, et on ne laissa pas de l’habiller tout de neuf. »

Antoine Pelletier (~ début XVIIe Bresolettes - 1647 Sault-de-Montmorency)

Antoine Pelletier, fils d'Eloy et Françoise Matte, arrive en Nouvelle-France en 1641. Il épouse à Québec, le 19 août 1647, Françoise Morin, originaire de La Rochelle. Un mois et demi plus tard, le 2 octobre 1647, Antoine Pelletier se noie lors du chavirage de son canot au Sault de Montmorency, tout près de chez lui, sans laisser de descendance.

sources
  • Au Perche des Canadiens Français, Pays d'accueil Perche, juillet 1991, 88p.
  • fiche Pelletier et Mabille du PREFEN
  • plus d'informations
  • site de l'Association des Familles Pelletier


  • Vidéo - Le Québec, une histoire de famille

    Pelletier

    Le Québec, une histoire de famille
    © La Boîte à Histoire Inc.

    308 émigrants percherons

    partis en Nouvelle-France au XVIIe siècle.
    Liste mise-à-jour par perche-quebec.com en juin 2017

    Aux racines de la Nouvelle-France et du Canada français
    en partenariat avec
    l'Association Perche-Canada
    © 2017 perche-quebec.com - Tous droits réservés