perche-quebec.com
perche-quebec.com
Le Perche, terre d'émigration
vers le Québec au XVIIe siècle
Le Perche, terre d'émigration vers le Québec au XVIIe siècle

Jean Côté (fin XVIe - début XVIIe France - 1661 Québec)
Arbre de parenté de Jean Côté avec Céline Dion Arbre de parenté de Jean Côté avec Madonna Arbre de parenté de Jean Côté avec Diane Tell Arbre de parenté de Jean Côté avec Marc Ouellet Arbre de parenté de Jean Côté avec Lynda Lemay Arbre de parenté de Jean Côté avec Jack Kerouac Arbre de parenté de Jean Côté avec Justin Bieber Arbre de parenté de Jean Côté avec Xavier Dolan Arbre de parenté de Jean Côté avec Fabienne Thibeault

Jean Côté est un des premiers membres importants du peuplement arrivés sous la direction de Robert Giffard et des frères Juchereau. Il fait partie des 80 pionniers et fondateurs de la ville de Québec et de ses environs.

Mortagnais d’adoption

La paroisse de baptême ou d’origine de Jean Côté n’a jamais pu être identifiée. Certains le croient venu de Mortagne-au-Perche mais aucun registre percheron ou québécois ne vient confirmer cette hypothèse. Pourtant « d’après ses relations amicales avec Jean Guyon et Zacharie Cloutier, on est porté à croire que Jean Côté est venu du Perche et spécialement de Mortagne » estime le chanoine Jean Aubry, premier secrétaire de l'association Perche-Canada.

La relation des Jésuites indique que Jean Côté serait arrivé à Québec le 20 juillet 1635 à bord du navire de Charles Duplessis-Bochart. Hélas les sources ayant pu établir les ascendances de Jean Côté ont probablement disparu dans l’incendie qui, le 15 juin 1640, a détruit les premiers actes de baptêmes, mariages et sépultures de la colonie naissante déposés en la chapelle Notre-Dame de la Recouvrance. Reconstitués de mémoire, les registres donnent pour date du mariage de Jean Côté avec Anne Martin, le 17 novembre 1635 à Québec. Les renseignements familiaux (ascendances), la région d’origine (paroisse de baptême, diocèse, etc.) probablement mentionnés dans l’acte initial, ne sont toutefois pas reproduits. Les origines de Jean Côté se limitent donc à des suppositions, la première d’entre elles résultant de la proximité amicale de l’émigrant avec les tout premiers émigrants mortagnais établis sur la Côte de Beaupré. À l’exemple de François Belanger, dont la paroisse d’origine demeurera à jamais incertaine, les Côté du Canada, ont toujours considéré que leurs racines en France s’ancraient à Mortagne-au-Perche.

Jean Côté, poursuit le chanoine Jean Aubry, aurait fait la connaissance d’Anne Martin, sa future épouse, en 1635 sur le bateau les amenant de France. Ils voyageaient peut-être en compagnie de Gaspard Boucher et de sa famille arrivés la même année[a].

Anne Martin

Jean Côté épouse le 17 novembre 1635, en l'église Notre-Dame-de-Québec, Anne Martin. Les origines françaises d’Anne Martin restent inconnues. Certains prétendent qu’elle est la soeur d'Abraham Martin dit l'Écossais, celui-là même qui donne son nom aux fameuses plaines d'Abraham, à Québec. D’autres avancent qu’elle est la fille de Galeran Martin, un veuf qui habite la seigneurie de Beauport à l’époque. Est-elle arrivée en Nouvelle-France en 1634 ou en 1635 ? Aucune preuve ne permet de choisir. C’est le missionnaire jésuite Charles Lalemant qui bénit leur mariage, en présence de Guillaume Couillard, le futur sieur de L'Espinay qui sera le premier colon français de Nouvelle-France anobli par le roi Louis XIV, et de Robert Giffard, le chef de file de l'émigration percheronne en Nouvelle-France. Il s’agit du 6e ou 7e mariage célébré en Nouvelle-France.

Sa famille

Le couple Jean Côté et Anne Martin donne naissance à huit enfants:
 • Louis – baptisé le 25 octobre 1635, marié à Élizabeth Langlois en 1662 ;
 • Simone – baptisée le 09 décembre 1637, mariée à Pierre Soumandre en 1649 ;
 • Martin – baptisé le 12 juillet 1639, marié à Suzanne Pagé en 1667 ;
 • Mathieu – baptisé le 06 juillet 1642, marié à Élizabeth Gravel en 1667 ;
 • Jean – baptisé le 25 février 1644, marié à Anne Couture en 1669 et à Geneviève Verdon en 1686 ;
 • Noël – baptisé le 04 mai 1646, marié à Hélène Graton en 1673 ;
 • Marie – née et baptisée les 11 et 12 janvier 1648, décès et sépulture le 25 janvier1648 ;
 • Louise – née et baptisée les 10 et 18 avril 1650, mariée à Jean Grignon en 1663.

Les cinq fils auront des terres sur l’île d’Orléans, quatre s’y établiront. Jean dit Lefrisé, né en 1644 à Québec, est de loin le plus prolifique, grâce à deux mariages. Le premier, en 1669 à Anne Couture qui lui donne sept enfants, mais elle décède en 1684. Le second mariage, en 1686, avec Geneviève Verdon, la fille de Vincent Verdon, originaire de St-Martin, dans l'île de Ré, à La Rochelle, en Aunis et de Geneviève Pelletier, marié le 5 novembre 1663, à Québec. Le couple Jean/Geneviève ont onze enfants.

Simone vivra à Québec et Louise à La Rochelle en France. La famille Côté devient donc, en 1635, la 10e famille à vivre et habiter en Nouvelle-France. Les neuf premières sont : Hébert (1617), Martin (1619), Desportes (1619), de Champlain (1620), Couillard (1621), Langlois (1634), Giffard (1634), Hébert (1634) et Bourdon (1635).

Ses propriétés

Le pionnier Côté s'établira à Beauport dès 1635, sur une concession cédée par le sieur Robert Giffard. Il devient ainsi l’un des huit premiers défricheurs de toute l’histoire de Beauport. Sa terre, située entre celle de Zacharie Cloutier et celle de Noël Langlois, se trouve entre les rivières Beauport et Montmorency, assez près de la chute du même nom.

Un peu plus tard, vers 1642, Jean Côté reçoit en concession un emplacement de 150 pieds par 60 de profondeur à la Haute-Ville de Québec, terrain et maison évalués à 450 livres. Cet emplacement, numéroté 11, donne directement sur l’actuelle rue du Trésor et est bordé par la rue Buade. Il s’agit aujourd’hui du terrain sur lequel se retrouvent notamment Le Café Buade. En 1645, Jean Côté possède donc l’une des 30 maisons à être construites dans la ville de Québec. L’un de ses voisins immédiats est Noël Morin. Ses autres voisins de la Haute-Ville à la même époque sont : la famille Hébert-Couillard; Madame de la Peltrie, qui habite une maison de pierre; un certain Chavigny de Berchereau; Antoine Brassard, Pierre Legardeur de Repentigny; Jean Bourdon. Jean Côté n’habitera cette maison que très périodiquement. Il la vendra à son futur gendre Pierre Soumandre et à sa fille Simone.

Sa mort

Jean Côté est passé de vie à trépas, le 27 mars 1661, dans sa maison de Beauport. Fait remarquable, son corps est inhumé le lendemain sous l’église de Québec. Il sera parmi les 900 personnes ainsi honorées et qui dorment dans les caves de l’actuelle église Notre-Dame de Québec.

Anne Martin lui survit plus de vingt ans. Elle est inhumée à Québec, le 5 décembre 1684, à l'âge d'environ 80 ans.

notes
 [a]  La date de la traversée de Gaspard Boucher n'est pas certaine. Il est possible qu’il se soit embarqué pour Québec dès 1634. Quelques historiens ont émis l’opinion que c’est lors de ce premier voyage qu’il emmena son épouse Nicole Lemaire et quatre de ses enfants : Pierre, le futur gouverneur de Trois-Rivières, fondateur et seigneur de Boucherville, Nicolas, Marie et Marguerite. Dans un mémoire rédigé en 1695, Pierre Boucher affirme qu’il a été emmené au pays en 1635, à l’âge de 13 ans. Si Gaspard vint en 1634, il a pu retourner l’année suivante chercher sa famille et ses bagages.

sources
  • Association des Côté d'Amérique
  • GANIVET Michel, http://perche-canada.net, 2015
  • Jean Côté, Programme de recherche sur l'émigration des Français en Nouvelle-France (PREFEN), 2005
  • Ancestry.ca, Registres paroissiaux et Actes d’état civil du Québec (Collection Drouin), 1621 à 1968


  • Vidéo - Le Québec, une histoire de famille

    Côté

    Le Québec, une histoire de famille
    © La Boîte à Histoire Inc.

    Arbre de parenté avec Céline Dion

    COTE Jean (fin XVIe - début XVIIe Mortagne-au-Perche - 1661 Québec)
    MARTIN Anne (1601 - 1684 Québec)
    |
    COTE Jean (1644-< 1722)
    COUTURE Anne (1652-1684)
    |
    COTE Jean-Baptiste (1670-1736)
    CHORET Françoise (1679-1755)
    |
    COTE Marie Anne (1696-1757)
    PARADIS Gabriel (1675-1755)
    |
    PARADIS Marie Monique (1734-)
    LAVOIE Augustin (1735-1821)
    |
    LAVOIE Marie Marthe (-)
    PARADIS Antoine (-< 1784)
    |
    PARADIS Antoine (1779-)
    BOUTOT Reine (1784-)
    |
    PARADIS Delina (-1868)
    LÉTOURNEAU Joseph (~ 1814-)
    |
    LÉTOURNEAU Marcelline (1845-1922)
    DION Joseph-Adélard (~ 1845-1905)
    |
    DION Adélard (~1870-1940)
    LÉVESQUE Esther (1871-1934)
    |
    DION Charles Edouard (1895-1957)
    BARRIAULT Marie Ernestine (1904-1980)
    |
    DION Adhémar (1923-2003)
    TANGUAY Thérèse (1927)
    |
    DION Céline (1968)
    Du Perche à Repentigny

    Arbre de parenté avec Madonna

    COTE Jean (fin XVIe - début XVIIe Mortagne-au-Perche - 1661 Québec)
    MARTIN Anne (~1608-1684 Québec)
    |
    COTE Jean (1644-< 1722)
    COUTURE Anne (1652-1684)
    |
    COTE Jean-Baptiste (1670-1736)
    CHORET Françoise (1679-1755)
    |
    COTE Marie Catherine (1708-)
    RIOUX Vincent (1690-)
    |
    RIOUX Vincent (1736-1818)
    DROUIN Marie Julienne (1746-1788)
    |
    RIOUX Vincent (1767-)
    SIROIS Marie Josèphe (1783-)
    |
    RIOUX Félécité (~ 1820-)
    FORTIN Narcisse (~ 1825-)
    |
    FORTIN Narcisse (1860-1903)
    LAJOIE Rose (1869-)
    |
    FORTIN Willard (1903-1959)
    FORTIN Elsie Mae (1911-2011)
    |
    FORTIN Madonna Louise (1932 - 1963)
    CICCONE Silvio Anthony (1931- )
    |
    CICCONE Madonna Veronica Louise (1958)
    Du Perche au Michigan

    Arbre de parenté avec Jack Kerouac

    COTE Jean (fin XVIe - début XVIIe Mortagne-au-Perche - 1661 Québec)
    MARTIN Anne (1601 - 1684 Québec)
    |
    COTE Louis (1635-)
    LANGLOIS Elisabeth Isabelle (1645-1696)
    |
    COTE Marie Madeleine (1663-1689)
    LEMIEUX Louis (1652-1693)
    |
    LEMIEUX Louis (1683-)
    FORTIN Marie Geneviève (1686-1763)
    |
    LEMIEUX Louis (1707-)
    GAMACHE Marie Louise (1716-1782)
    |
    LEMIEUX reine Ursule (1743-)
    GUIMOND Jean Charles Gabriel (1739-)
    |
    GUIMOND Marie Ursule
    LE BRIS KEROUAC Simon Alexandre (-1823)
    |
    LE BRIS KEROUAC François (1791-)
    CHOUINARD Marie Marcelline
    |
    KEROUAC Edouard
    MALENFANT Marie Séverine
    |
    KIROUACK Jean-Baptiste
    BERNIER Clémentine (1849-)
    |
    KEROACK Léo-Alcide (1889-1946)
    LEVESQUE Gabrielle-Ange (1895-1972)
    |
    KIROUAC Jean Louis
    dit KEROUAC Jack (1922-1969)

    Du Perche aux routes des US

    Arbre de parenté avec Diane Tell

    COTE Jean (fin XVIe - début XVIIe Mortagne-au-Perche - 1661 Québec)
    MARTIN Anne (1601 - 1684 Québec)
    |
    COTE Louis (1635-)
    LANGLOIS Elisabeth Isabelle (1645-1696)
    |
    COTE Marie Madeleine (1663-1689)
    LEMIEUX Louis (1652-1693)
    |
    LEMIEUX Louis (1683-)
    FORTIN Marie Geneviève (1686-1763)
    |
    LEMIEUX Augustin (1709-1755)
    BRISSON Marie Catherine (1710-1759)
    |
    LEMIEUX Marie Louise (1743-1796)
    BERNIER Charles Marie (1736-1787)
    |
    BERNIER Marie Françoise (-)
    BERNIER Louis Alexandre (-)
    |
    BERNIER Julienne (-)
    FOURNIER Augustin (1814-1869)
    |
    FOURNIER Marie (1851-1898)
    GAGNON Samuel (1849-1934)
    |
    BELZILE Marie Jeanne (1894-)
    FORTIN Joseph Louis de Gonzague (1894-1959)
    |
    FORTIN Charles Henri Michel (1931-2006)
    PELLETIER Gloria (1931-)
    |
    FORTIN Diane Sophie (1959-) dite "Diane Tell"
    Diane Tell
    308 émigrants percherons

    partis en Nouvelle-France au XVIIe siècle.
    Liste mise-à-jour par perche-quebec.com en juin 2017

    Aux racines de la Nouvelle-France et du Canada français
    en partenariat avec
    l'Association Perche-Canada
    © 2017 perche-quebec.com - Tous droits réservés