perche-quebec.com
perche-quebec.com
Le Perche, terre d'émigration
vers le Québec au XVIIe siècle
Le Perche, terre d'émigration vers le Québec au XVIIe siècle

les Bigot, une famille pionnière originaire de La Ventrouze

Thomine Chastel, veuve de Jean Bigot, part au Canada avec sa fille Françoise Bigot et son fils Jean Bigot vers 1647.

Thomine Chastel (~ 1600 Autheuil - ? Canada)

Thomine Chastel est baptisée vers 1600 à Autheuil dans le Perche. Elle se marie en premières noces au tailleur d'habits Jean Bigot le 13 juin 1630 en l'église Sainte-Madeleine de La Ventrouze. Le couple aura deux enfants, Françoise et Jean les émigrants. Son mari décède au cours de l’année 1631 car enceinte de Jean, Thomine Chastel épouse le 3 février 1632, en secondes noces, Mathurin Fourreau, veuf d’Appoline Marie.

Le 6 mai 1642, devant maître Nicolas Debray, à Longny, Thomine Chastel, « femme délaissée depuis quatre ans... et plus, de Mathurin Foureau demeurant au lieu de La Ventrouze » a vendu à Gilles Chastel, mercenaire demeurant en la paroisse Notre-Dame d’Autheuil, « tout et tel droit qu’elle a dans une grange en ruine... pour la somme de douze livres.» Mathurin Foureau, le second époux de Thomine Chastel, semble avoir disparu après le 26 janvier 1635, date de deux obligations passées devant François Chouaiseau, notaire à Tourouvre. Il est marchand et demeure à La Ventrouze au lieu du Coing du Perche. Le 16 mars 1646, devant le même notaire, « Thomine Chastel femme délaissé de Mathurin Foureau, loue pour six ans à Gilles Chastel tout ce qui peut lui appartenir en la paroisse d’Autheuil moyennant la somme de quatre livres par an. » Cet acte de ferme annonce un départ proche.

Thomine Chastel et ses enfants arrivent peut-être à Québec le 6 août 1647 à bord du vaisseau « La Marguerite » parti de La Rochelle deux mois plus tôt.

Veuve, Thomine Chastel reçoit le scapulaire du Mont-Carmel en 1656 et entre à la Confrérie du Saint-Rosaire le dimanche 1er octobre 1656. Elle est confirmée à Québec le 10 août 1659. Sa date de décès n'est pas connue.

Françoise Bigot (1631 La Ventrouze - 1706 Saint-Augustin)

Françoise Bigot est baptisée le 17 mai 1631 en l'église Sainte-Madeleine de La Ventrouze. Elle part au Canada avec sa mère et son frère Jean vers 1647.

Françoise Bigot épouse quelques mois après son arrivée, le 19 septembre 1647 à Québec, Charles Guilleboust, fils de Charles et de Jeanne Le Mesle, né et baptisé le 21 mars 1609 à Tourouvre dans le Perche. Ils ont trois enfants. Elle épouse en secondes noces Denis Brière, fils de Denis et de Jacqueline Perot, le 8 mai 1658 à Québec. Ils ont neuf enfants. Françoise est confirmée à Québec le 10 août 1659. Elle décède le 8 août 1706 à Saint-Augustin et est enterrée le lendemain à l’âge de 75 ans.

Jean Bigot (~ 1632 La Ventrouze - 1648 Québec)

Jean Bigot serait né en 1634 selon son acte de sépulture; toutefois, les chercheurs du PREFEN estiment plus plausible qu'il soit né vers 1632 à La Ventrouze. Il part au Canada avec sa mère et sa soeur Françoise vers 1647 mais n’y vécu à peine un an car il décède le 24 septembre 1648 à Québec.

source
 • PREFEN


308 émigrants percherons

partis en Nouvelle-France au XVIIe siècle.
Liste mise-à-jour par perche-quebec.com en juin 2017

Aux racines de la Nouvelle-France et du Canada français
en partenariat avec
l'Association Perche-Canada
© 2017 perche-quebec.com - Tous droits réservés