perche-quebec.com
perche-quebec.com
Le Perche, terre d'émigration
vers le Québec au XVIIe siècle
Le Perche, terre d'émigration vers le Québec au XVIIe siècle

Louis Guimond (1ère moitié XVIIe Champs - 1661 Canada)
Arbre de parenté de Louis Guimond avec Céline Dion Arbre de parenté de Louis Guimond avec Angelina Jolie Arbre de parenté de Louis Guimond avec Madonna Arbre de parenté de Louis Guimond avec Diane Tell Arbre de parenté de Louis Guimond avec Marc Ouellet Arbre de parenté de Louis Guimond avec Jack Kerouac Arbre de parenté de Louis Guimond avec Xavier Dolan

Né dans la première moitié du XVIIe siècle, Louis Guimond est originaire de la paroisse Saint-Evroult de Champs (Orne, France). Toutefois les registres paroissiaux de cette période ayant disparu dans cette paroisse , son lieu de naissance n'est pas certain.

Il est engagé le 18 février 1647 par Nicolas Juchereau, sieur de Saint-Denis pour Jean Juchereau, sieur de More comme manoeuvre pour une durée de 6 ans moyennant 40 livres tournois par an. Les traversées aller et retour seront payées. Il reçoit une paire de souliers et un habit de serge de laine.

Louis Guimond pourrait être arrivé à Québec le 6 août 1647 à bord du vaisseau « La Marguerite » parti de La Rochelle deux mois plus tôt.

Plaque en l'honneur de Louis Guimond à l'intérieur de l'église de Champs

Louis Guimond fut guéri miraculeusement d'une infirmité en venant poser « trois petites pierres dans les fondations » de la chapelle dite « es matelots » à Sainte-Anne-de-Beaupré. La nouvelle de la guérison dûment attestée par l’abbé Thomas Morel et authentifiée par Mgr François de Laval, se répand et Sainte-Anne du Petit-Cap, qui deviendra la basilique Sainte-Anne-de-Beaupré, devient un populaire lieu de pèlerinage.

Il s'établit dans cette paroisse avec Jeanne Bitouset, une parisienne, épousée le 11 février 1653 à Québec.

Il y vécut jusqu'au drame du 18 juin 1661, date à laquelle il est capturé par les Agniers (Mohawks), les plus belliqueux de la nation iroquoise, qui l'amènent sur leur territoire situé au delà du lac Champlain, dans la région d’Albany.

Sous la signature du père Jérôme Lalement, une lettre écrite sur une escorce de bouleau par François Hertel, âgé de 19 ans, captif chez les Agnieronnons, et envoyée à sa mère puis au père Simon Le Moyne, nous donne la preuve de son martyre, début juillet 1661.
« Il a esté assommé de coups de bastons et de verges de fer; on lui a tant donnés qu'il est mort sous les coups. Mais cependant, il ne faisait que prier Dieu, tellement que les Iroquois, enragés de le voir remuer les lèvres pour prier, lui coupèrent toutes les lèvres hautes et basses. Que cela est horrible à voir! et néanmoins, il ne laissait pas de prier; ce qui dépita tellement les Iroquois qu'ils lui arrachèrent le coeur de la poitrine, encore tout vivant, et lui jetèrent au visage. »

Il laissera à sa veuve quatre jeunes enfants.

Ce martyr de la Nouvelle-France serait la souche unique des Guimond canadiens. Selon l'Institut de la statistique du Québec, le nom de famille Guimond occupait le 342e rang des noms de famille les plus courants au Québec en 2005.

sources
 • Le Québec, une histoire de famille
 • 
PREFEN


Le navire « La Marguerite » (1647)

Le vaisseau « La Marguerite » (70 tonneaux) commandé par Hippolyte Bourget et armé par Pierre Legardeur de Repentigny et Noël Juchereau est parti du port de la Rochelle en 1647 et a rejoint Québec le 6 août 1647.

La liste des membres d'équipage et des passagers de « La Marguerite » n'est pas connue avec certitude. Noël Juchereau étant un des armateurs de ce navire, les émigrants percherons suivants, tous engagés par les frères Juchereau en 1647, pourraient avoir traversé l'Atlantique sur ce voilier: Pierre Aloignon, Philibert Chaudon, René Duteil, Raoullin Frondière, Louis Guimond, Louis Houde, Martin Huan, Pierre Lande, Jacques Loiseau dit Grandinière, Jean Malenfant, Pierre de Montchevreul, Pierre Piaud, Pierre Tremblay, Daniel Trémond, René Vigneron, René Visage.

source
 • Navires venus en Nouvelle France – Charles Vianney Campeau, Montréal, membre de la société généalogique Canada - France

Arbre de parenté avec Céline Dion

GUIMOND Louis (1ère moitié XVIIe Champs - 1661)
BITOUSET Jeanne (~1635-1707)
|
GUIMOND Claude Joseph (~ 1660-1738)
ROY Anne (~ 1653-1719)
|
GUIMOND François (1690-)
FORTIN Marie Elisabeth (1695-1733)
|
GUIMOND Claude Joseph (1715-)
MORNEAU Marie Salomée (1729-)
|
GUIMOND Marie Salomée (1752-)
BERNIER Pierre Basile Louis (1749-)
|
BERNIER Yvonne Modeste (1776-)
DION Joseph (1781-)
|
DION Joseph (~ 1810-)
CHESNEL Julie (~ 1813-)
|
DION Joseph-Adélard (~ 1845-1905)
LÉTOURNEAU Marcelline (1845-1922)
|
DION Adélard (~1870-1940)
LÉVESQUE Esther (1871-1934)
|
DION Charles Edouard (1895-1957)
BARRIAULT Marie Ernestine (1904-1980)
|
DION Adhémar (1923-2003)
TANGUAY Thérèse (1927)
|
DION Céline (1968)
Céline Dion, du Perche à Las Vegas

Arbre de parenté avec Madonna

GUIMOND Louis (1ère moitié XVIIe Champs - 1661)
BITOUSET Jeanne (~1635-1707)
|
GUIMOND Claude Joseph (~ 1660-1738)
ROY Anne (~ 1653-1719)
|
GUIMOND François (1690-)
FORTIN Marie Elisabeth (1695-1733)
|
GUIMOND Marie Elisabeth (-< 1778)
GAUDREAU Augustin (1713-)
|
GAUDREAU Henri Marie (1756-)
GAGNON Marie Geneviève (-)
|
GAUDREAU Marie-Euphrosine (1788-)
FORTIN Augustin (~ 1785-)
|
FORTIN Narcisse (~ 1825-)
RIOUX Félécité (~ 1820-)
|
FORTIN Narcisse (1860-1903)
LAJOIE Rose (1869-)
|
FORTIN Willard (1903-1959)
FORTIN Elsie Mae (1911-2011)
|
FORTIN Madonna Louise (1932 - 1963)
CICCONE Silvio Anthony (1931- )
|
CICCONE Madonna Louise (1958)
Madonna, du Perche au Michigan

Arbre de parenté avec Jack Kerouac

GUIMOND Louis (1ère moitié XVIIe Champs - 1661)
BITOUSET Jeanne (~1635-1707)
|
GUIMOND Louise (1658-1728)
BACON Eustache (1650-)
|
BACON Noël (1694-)
MORIN VALCOURT Marie Charlotte (1701-)
|
BACON Alexis
DESTROISMAISONS Marie Geneviève (1747-)
|
BACON Marie Geneviève
DESTROISMAISONS Laurent
|
DESTROISMAISONS Marie Anathalie
MALENFANT Jean Baptiste (1798-)
|
MALENFANT Marie Séverine
KEROUAC Edouard
|
KIROUACK Jean-Baptiste
BERNIER Clémentine (1849-)
|
KEROACK Léo-Alcide (1889-1946)
LEVESQUE Gabrielle-Ange (1895-1972)
|
KIROUAC Jean Louis
dit KEROUAC Jack (1922-1969)

Jack Kerouac, du Perche aux routes des US

Arbre de parenté avec Diane Tell

GUIMOND Louis (1ère moitié XVIIe Champs - 1661)
BITOUSET Jeanne (~1635-1707)
|
GUIMOND Claude Joseph (~ 1660-1738)
ROY Anne (~ 1653-1719)
|
GUIMOND François (1690-)
FORTIN Marie Elisabeth (1695-1733)
|
GUIMOND Marie Louise (1724-1757)
BERNIER Pierre (1714-)
|
BERNIER Alexandre (1752-)
MIGNEAULT Marie Louise Ursule (1753-)
|
BERNIER Louis Alexandre (-)
BERNIER Marie Françoise (-)
|
BERNIER Julienne (-)
FOURNIER Augustin (1814-1869)
|
FOURNIER Marie (1851-1898)
GAGNON Samuel (1849-1934)
|
BELZILE Marie Jeanne (1894-)
FORTIN Joseph Louis de Gonzague (1894-1959)
|
FORTIN Charles Henri Michel (1931-2006)
PELLETIER Gloria (1931-)
|
FORTIN Diane Sophie (1959-) dite "Diane Tell"
Diane Tell
308 émigrants percherons

partis en Nouvelle-France au XVIIe siècle.
Liste mise-à-jour par perche-quebec.com en juin 2017

Aux racines de la Nouvelle-France et du Canada français
en partenariat avec
l'Association Perche-Canada
© 2017 perche-quebec.com - Tous droits réservés