perche-quebec.com
perche-quebec.com
Le Perche, terre d'émigration
vers le Québec au XVIIe siècle
Le Perche, terre d'émigration vers le Québec au XVIIe siècle

Louis Houde (1617 Manou - 1712 Lotbinière)
Le blason et la devise de la famille Houde-Boucher
Arbre de parenté de Louis Houde avec Justin Bieber Arbre de parenté de Louis Houde avec Xavier Dolan

Louis Houde, fils de Noël Houde et d'Anne Lefebvre, est baptisé le 1er juillet 1617 en l'église Saint-Pierre de Manou (Eure-et-Loir, France).

Il s'engage en qualité de maçon vers 1647 au service de la famille du seigneur Noël Juchereau des Châtelets.

Louis Houdepourrait être arrivé à Québec le 6 août 1647 à bord du vaisseau « La Marguerite » parti de La Rochelle deux mois plus tôt. Mais c'est à Tadoussac, premier port intérieur et dernière étape avant Québec, que sa présence est révélée pour la première fois. Il signe comme témoin le rapport expliquant la disparition sur le bateau d'un nommé Charles Gorre qui, ivre, s'est jeté à la mer. Il semble que Louis Houde exerce son métier dans la ville de Québec car il est cité le 27 août 1653 à Sillery.

Huit ans après son arrivée en Nouvelle-France, le 12 janvier 1655, il épouse Madeleine Boucher âgée de 13 ans seulement - elle est née le 4 août 1641 à Québec, fille de Marin Boucher et de Perrine Mallet, originaire de Saint-Langis-les-Mortagne. Quatorze enfants sont nés de leur union, neuf garçons et cinq filles dont deux sont mortes en bas âge.

Plaque en l'honneur de Louis Houde à l'intérieur de l'église de Manou plaque commémorative en hommage à Louis Houde apposée dans l'église Saint-Aubin de Tourouvre Eglise de Manou Eglise de Tadoussac Eglise de Tadoussac Plage de Tadoussac Plage de Tadoussac Eglise de Château-Richer

Comme ses compatriotes, Louis Houde s'installe avec sa jeune épouse sur la Côte de Beaupré, à Château-Richer plus précisément. Douze ans plus tard, il peut s'établir à Sainte-Famille, en l'Ile-d'Orléans. Une dernière fois, en 1682, la famille déménage pour la seigneurie de Lotbinière, dans la future paroisse de Sainte-Croix, sur un domaine de neuf arpents de front sur le fleuve acquis des Ursulines de Québec. Les fils se partagent les lots autour de la terre parternelle et, selon l'emplacement de chacun, naissent les patronymes de Desrochers, Desruisseaux, Bellefeuille, etc.

En plus d'être un homme d'affaires averti Louis Houde ne manquait pas de générosité puisque c'est lui qui a donné la terre nécessaire pour construire la première église de Sainte-Croix.

C'est là que Louis Houde décède après le 23 mars 1710, date de la rédaction de son testament, et avant le 22 novembre 1712.

Son fils aîné Jean, né vers 1658, épouse en 1678 Anne Rouleau, fille de Gabriel, le Tourouvrain.

Louis Houde est l'ancêtre de tous les Houde et Houle d'Amérique française, des Clair-Leclair et d'une partie des Leclerc du Québec. Selon l'Institut de la statistique du Québec, les nom de famille Houle et Houde occupaient respectivement les rangs 80 et 221 des noms de famille les plus courants au Québec en 2005.

sources
 • Au Perche des Canadiens Français, Pays d'accueil Perche, juillet 1991, 88p.
 • site de l'Association Les Descendants de Louis Houde et de Madeleine Boucher (1655) inc.


Vidéo - Le Québec, une histoire de famille

les Houde et Houle du Québec

Le Québec, une histoire de famille
© La Boîte à Histoire Inc.

Le navire « La Marguerite » (1647)

Le vaisseau « La Marguerite » (70 tonneaux) commandé par Hippolyte Bourget et armé par Pierre Legardeur de Repentigny et Noël Juchereau est parti du port de la Rochelle en 1647 et a rejoint Québec le 6 août 1647.

La liste des membres d'équipage et des passagers de « La Marguerite » n'est pas connue avec certitude. Noël Juchereau étant un des armateurs de ce navire, les émigrants percherons suivants, tous engagés par les frères Juchereau en 1647, pourraient avoir traversé l'Atlantique sur ce voilier: Pierre Aloignon, Philibert Chaudon, René Duteil, Raoullin Frondière, Louis Guimond, Louis Houde, Martin Huan, Pierre Lande, Jacques Loiseau dit Grandinière, Jean Malenfant, Pierre de Montchevreul, Pierre Piaud, Pierre Tremblay, Daniel Trémond, René Vigneron, René Visage.

source
 • Navires venus en Nouvelle France – Charles Vianney Campeau, Montréal, membre de la société généalogique Canada - France
308 émigrants percherons

partis en Nouvelle-France au XVIIe siècle.
Liste mise-à-jour par perche-quebec.com en juin 2017

Aux racines de la Nouvelle-France et du Canada français
en partenariat avec
l'Association Perche-Canada
© 2017 perche-quebec.com - Tous droits réservés